Pourquoi déteste-t-on les vieilles?* *Et pas tellement les vieux….

Dans leur série « Pourquoi déteste-t-on … », qui recense les préjugés les plus courants pour les expliquer et les démonter, le magazine Slate propose une réflexion les idées reçues autour de nos ainéEs.

 » La génétique est une loterie à laquelle on a toujours plus ou moins l’impression d’avoir perdu. À 30 ans, j’avais les cheveux tout blancs –sous ma teinture rousse. Quand j’ai décidé d’arrêter de me les teindre, bien longtemps avant que ce ne soit la mode, je n’avais toujours que la trentaine, mais je me suis mise à faire plus que mon âge. Et un beau soir, mon fils de six ans est revenu de l’école en pleurant, parce que ses copains avaient dit que j’étais «vieille et moche comme une mamie». L’âgisme au CP, ce fléau dont on parle si peu. Pour ces lardons, je relevais de l’ancêtre et j’avais zéro chance au concours de la plus jolie maman, puisque j’étais chenue et par-là même affichais mon appartenance à la caste des vieilles dames, des grands-mères, bref, des pas jolies.

J’avais 35 ans. Je n’étais pas vieille, pensez-vous, la critique n’était donc pas justifiée. Moche peut-être, mais vieille, ça, non. C’était quand même moins grave… » 

Lire l’article en entier : ICI 

Illustration : Laurence Bentz pour Slate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *