Donner du temps pour les autres mais aussi pour soi

Article de Jacques Malet & Cécile Bazin

Aujourd’hui, quatre millions de Français de plus de 60 ans sont engagés bénévolement dans une association, voire dans plusieurs. Si l’on élargit l’observation aux autres sphères du bénévolat (dans les écoles, les mairies, les églises, les syndicats ou les partis politiques…), ils sont environ 6,7 millions : soit près d’un Français sur deux âgés de plus de 60 ans ! Soucieuses de jouer un rôle citoyen, utile aux autres, ces personnes engagées produisent du lien social, en même temps qu’elles donnent un sens à leur vie, trouvent un meilleur équilibre personnel, et peut-être même, selon de récentes études, une meilleure santé. Une belle convergence voit ainsi le jour entre une plus grande disponibilité, des volontés altruistes fortes, le souhait d’entretenir son propre épanouissement personnel et les attentes croissantes de la société telles que le soutien aux personnes les plus fragiles, la formation des jeunes, leur accompagnement dans des activités sportives, culturelles ou de loisirs… L’enjeu est fort au plan individuel comme au plan collectif. Il mérite que les pouvoirs publics et les partenaires sociaux le prennent en compte pour accompagner chacun dans cette étape de la vie.

Pour consulter l’article 

 

source image : https://contrecourantglobal.wordpress.com/2011/12/02/profession-benevole/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *